historique

Village de l’Humagne

Edmond Defayes
& Jean Crettenand

Leytron («Village de l’Humagne»), charmante commune viticole de 270 ha, se situe sur la rive droite du Rhône, blottie au pied de l’Ardèvaz. C’est dans ce typique village que les familles Edmond Defayes et Jean Crettenand ont décidé en 1965 de créer une cave familiale dans le vrai sens du terme.
Après une grande expérience viticole et de pépinières, motivés par leur souci de pureté et d’authenticité, ils innovèrent et se lancèrent dans la production unique de spécialités du Valais en se préoccupant spécialement d’un heureux mariage sol et cépage.
Et les premiers vins qu’ils offrirent à leurs clients s’appelaient Humagne Blanc et Humagne Rouge, Riesling, et Pinot Valais issus de leurs deux hectares de vignes situées sur les terres graveleuses de leur village et sur le cône de déjection de Saillon, domaine qui dépasse aujourd’hui les 5.4 hectares.
La relève est désormais assurée par Stéphane, fils d’Edmond, et son fils François qui s’engagent très activement à l’exploitation du domaine et de la cave, perpétuant ainsi la tradition familiale.
En photo: Stéphane Defayes (à gauche), et son fils François.
Jean Crettenand est décédé le 16 octobre 2011.

“Notre but est de produire et de mettre sur le marché uniquement des spécialités”

Des vignes de 50 ans

Une palette de spécialités

Nos vins sont également plus structurés et régalent les palais le plus délicats

notre mission

En coopération avec la nature

LA RÈGLE DE TROIS

  • Se concentrer sur des spécialités valaisannes
  • S’engager pour une qualité supérieure de nos spécialités
  • Travailler «en coopération avec la nature»

Entretemps, nos spécialités sont appréciées par de nombreux clients en Valais et en Suisse qui estimes pas seulement la haute qualité, mais aussi la régularité de cette qualité. Gràce à cette confiance, nous avons pu augmenter progressivement la surface de nos vignes jusqu’à 4,8 héctares aujourd’hui. Mais nous ne cherchons pas la quantité et voulons rester une entreprise familiale.
«Travailler «en coopération avec la nature» veut dire que nous traitons les terres et les plantes avec un grand respect et en tenant compte de notre responsabilité envers le futur. Nous renonçont à l’utilisation de moyens chimiques, nous réemployons les déchets des plantes et nous nous tenons au calendrier éternel de la nature.
Un de nos engagements est la participation au programme PER (Prestations Ecologiques Requises), établi par la Confédération suisse. Ce programme contient entre autres des conditions sur le bilan de fumure équilibré, l’assolement régulier, la protection appropriée du sol et les prestations écologiques requises dans la culture biologique.
En buvant un verre de notre vin, vous ressentirez le fruit de notre coopération avec la nature.

notre actualité

Suivez nous sur Facebook et Instagram

[powr-instagram-feed id=13778848_1467301904035]

à propos

Contactez-nous